Pourquoi avoir choisi le PT-MVD ?

Publié le par Bruno Choquel




A près avoir choisi la compagnie, et reçu son agrément pour l'autorisation d'utiliser ses couleurs, il fallait bien trouver le sujet de la maquette parmi les avions de la flotte TAM qui comporte bientôt treize A330-200 (courant 2003). Fort heureusement, à l'époque de mon choix (2001), la compagnie ne possédait que sept appareils.
Les PT-MSE et MSD étant équipés de moteurs Trent ne pouvait convenir à cause de leurs nacelles non conforme au kit. Restait à choisir entre les cinq autres (PT-MVA à PT-MVE). A cette époque (toujours 2001), TAM venait de changer les couleurs des appareils, principalement au niveau de la dérive qui passait du bleu au rouge. Cependant, en regardant de très près, certains appareils ne correspondaient pas encore au nouveau standard. Par exemple, le logo TAM à l'avant du MVB est décalé sur les hublots (dans le trou du A), alors que le standard est d'être aligné au dessus d'eux. C'est tout bête, mais il faut bien trouver un moyen de sélection, exit donc le MVB.
Toujours en regardant de près, on s'aperçoit que seul les PT-MVD et MVE possèdent quatre drapeaux bréziliens. Les deux traditionnels au niveau de l'arrière du fuselage (un de chaque coté) mais en plus deux sur le devant (entre la porte et l'immat. coté droit, l'autre sur la porte AV coté gauche). Mon choix devait donc se faire sur ces deux avions...
Ce qui rend le PT-MVD singulier, c'est qu'il est le seul de la flotte à ne pas avoir de "flamme" à l'intérieur (coté fuselage) des nacelles moteurs. Voilà, Le "Victor Delta" sera donc mon sujet de maquette. Il faut ajouter à cela qu'il m'a été possible d'approcher le VD lors d'une de ces visites dans les ateliers d'Orly. J'ai ainsi pu le photographier "à coeur ouvert" pour réaliser un dossier maquette digne de ce nom
.

Publié dans Pourquoi

Commenter cet article